Auteur Sujet: Tutoriel - Comment prendre une photo - Niveau 2 : pour les débrouillards !  (Lu 335 fois)

Hors ligne PEC

  • L'ex-PECsident ;)
  • Administrateur
  • Alpha & Oméga
  • ********
  • Messages: 6729
  • Oui, n'est-ce pas !
Note : Ce tutoriel est une reprise du tutoriel de Warhammer Forum, écrit par Arkaal. Gloire lui en soit rendu !

Si vous avez réussi à utiliser correctement le tutoriel précédent, c’est que vous n’êtes plus un noob mais quelqu’un de plutôt débrouillard! Alors pourquoi s’arrêter sur votre lancée?

Le tutorial s’élève à un niveau de plus pour les débrouillards, rien que pour le matériel !
Matériel :
-Un Appareil Photo Numérique (APN) quelconque ;
-Un pied pour appareil photo;
-De deux à trois lampes ;
-Une boite à Lumière ;
-Un sujet à photographier.
Optionnel :
-Ampoules dites Lumières du Soleil ;
Lieu : Une grande surface plane, si possible judicieusement placée pour recevoir un max de lumière devant laquelle vous allez pouvoir placer un APN sur son trépied..

1/ - Créer une Boite à Lumière.

a)La boite à lumière durable: Voir le tutoriel emprunté au « Seigneur des Créations ».
b)La boite à lumière rapide: Voir le tutoriel d'Arkaal sur Warhammer Forum

2/ - La mise en place du matériel

a)Sortez tout votre matériel, dépliez vos boites à lumières, faites la poussière dedans. (Pour ceux qui ont des tentes à lumière, sortez les à l’avance pour qu’elle se défroisse un peu.)

b)Sur une surface plane (bureau, lit, sol…) posez votre boite à lumière.

c)Disposez une lampe de chaque côté de la Boite à Lumière. Si vous en disposez d’une troisième, arrangez vous pour qu’elle éclaire par-dessus votre Boite à Lumière.

Petite règle pour l’éclairage:
- Direct: (Ampoule, rayon de soleil) Plus c’est près, plus l’ombre est grande, éloignez le sujet de la source (ou le contraire) pour réduire l’ombre.
- Diffus: (calque & autres) Plus la source est proche du diffuseur, plus l’ombre est petite, approchez au maximum le diffuseur de la source. (ATTENTION à ne pas provoquer d’incendie en collant trop près !)

d) Faites une petite croix légère au crayon de papier au centre de la partie plane de la Boite à Lumière. C’est la que seront positionnés vos sujets de photos.

e) Prenez une figurine (le sujet) « test » et positionnez-là sur la croix.

f) Ajustez les lampes et faites en sorte qu’elles éclairent au mieux la figurine et qu’il n’y est pas d’ombre.

g) Sortez votre pied, mettez le à la bonne hauteur et bien droit. Fixez votre APN. Avec un pied, vous allez pouvoir prendre des photos en portrait ou en plongée/contre-plongée beaucoup plus facilement et éviter les flous. Mettez vous bien en face de la figurine. Si vous mettez votre APN ou en macro, vous pouvez approchez votre APN à 15 cm de la croix. Même si il théoriquement possible d’être plus près, ne le faites pas.

h)Si vous avez une télécommande ou un retardateur, préparez-les, c’est toujours moins de risques de faire des photos floues !


« Modifié: 07 février 2012 à 17:22:06 par PEC »

Hors ligne PEC

  • L'ex-PECsident ;)
  • Administrateur
  • Alpha & Oméga
  • ********
  • Messages: 6729
  • Oui, n'est-ce pas !
3/- Préparation de l’APN

Nous allons maintenant aborder simplement des détails techniques pouvant améliorer considérablement vos photos.

a) Réglez la balance des blancs (WB pour White Balance) :

Qu’est ce que c’est? C’est un simple étalonnage qui dit à votre APN ce qu’il doit considérer comme «blanc».
Que faire? Vous avez trois choix : 1) Le laisser en automatique ; 2)En choisir une balance prédéfinie ; 3)La faire manuellement.
1) La balance des blancs automatiques est généralement renseigné par le logo AWB (Auto White Balance). Attention, même sur des gros boîtiers numériques derniers cris, la balance automatique c’est pas ça !
2) Selon votre type d’éclairage (solaire/néon/incandescent), vous allez choisir parmi les préréglages de votre APN qui sont généralement : lumières fluores blanches (pour les néons), lumière Tungstène (pour les lampes incandescentes) ou lumière du jour. (Il y a flash aussi mais c’est à proscrire !!!) Choisissez celui approprié à votre éclairage. Si ce dernier est composé de mélange à vous de faire des essais pour avoir le meilleur ou faites un balance manuelle/personnalisée.
3/ - Consultez votre manuel pour avoir accès à l’option Balance des Blancs personnalisé /manuelle. L’opération devrait consister à montrer une feuille blanche à votre APN lorsque votre dispositif est allumé, prenez bien soin d’écarter tout ce qui n’est pas blanc !
Et si je fais n’importe quoi? Si jamais, la balance des blancs est mal étalonnée toutes vos photos risques d’avoir d’étranges colorations, pas vraiment le but rechercher pour montrer des figurines peintes. (Généralement : bleue ou jaune/brun) (voir 3.A.1 & 3.A.2)

3.A.1 Sujet éclairé par la lumière du jour pris avec différents réglages de balances des blancs (de gauche à droite)
1 Tungstène: Voile bleu très prononcé. 2 Auto: Couleur naturelle. 3 Lumière du jour: Légérèrement bleuté.
4 Neon: Voile bleu. 5 Perso: Couleur naturelle.

3.A.2 Sujet éclairé par une lampe incandescante pris avec différents réglages de balances des blancs (de gauche à droite)
1 Auto: Voile brun. 2 Lumière du Jour: Voile brun. 3 Néon: Voile violet.
4 Perso: Couleur naturelle. 5 Tungstène: Léger voile violet

b) Passez en Mode Manuel/Macro
Passez en mode macro et/ou manuel Av (ça dépend des APN). Av veut dire que vous décidez de la fermeture du diaphragme et donc gérez la profondeur de champs.

Qu’est ce que c’est? Le diaphragme est un volet métallique en forme d’Iris dans l’objectif de l’AP. Il est chargé de contrôler la quantité de lumière qui passe par l’objectif et qui va imprégner la pellicule/exciter le capteur.
Le champ est tout ce que l’on voit sur la future photo, généralement par l’oeilleton ou l’écran.
La profondeur de champ est tout l’espace net autour du point où l’AP a fait sa mise au point.
Quels rapports entre tout ça? Plus le diaphragme est fermé, plus la profondeur de champ va être grande. C’est-à-dire qu’il y aura une grande zone de netteté. Au contraire, plus le diaphragme est ouvert, plus la profondeur de champ est petite et donc la zone de netteté réduite. Par contre, plus le diaphragme est fermé, moins il y a de lumière qui rentre, donc plus le temps d’exposition est grand (temps que l’AP utilise pour prendre la photo). Le pied devient indispensable !
Et si je fais n’importe quoi? Vous risquez d’avoir des photos partiellement floues. Si vous cadrez bien, votre figurine occupera une grande partie du champ et si le diaphragme n’est pas assez fermé, la profondeur de champ risque de ne pas être assez grande pour contenir toute la figurine. Et donc celle-ci sera floue.
Que faire? Consultez votre manuel au besoin, mais fermez au maximum votre diaphragme jusqu’à obtenir le « Fxx » le plus grand possible ! Attention, cette valeur change avec chaque APN/Objectif et si vous zoomez ou pas. Plus le F « quelque chose » est petit, plus le diaphragme est ouvert. A l’opposé, plus le F« xx » est grand plus le diaphragme est fermé ! Votre APN devrait afficher des temps de pause assez long, pas d’inquiétude, le pied est là ! (3.B.1 & 3.B.2)

         
3.B.1, à gauche, figurine totalement nette. 3.B.2, à droite, partiellement figurine floue.

Ces deux photos ont été prises dans les mêmes conditions, la seule différence tient au réglage de la fermeture du diaphragme. Pour la 1, le diaphragme a été suffisamment fermé pour obtenir une photo nette tandis que pour la 2, le diaphragme était trop ouvert. Seul inconvénient, la photo 1 demande soit un pied, soit un éclairage très puissant!

c)La distance entre la figurine et l’APN
Comme dit plus haut, avec le mode macro et/ou mode Av on peut s’approcher beaucoup plus de la figurine. Mais ne vous approchez pas trop. Car la profondeur de champs est proportionnelle à la distance entre le sujet et l’APN. Plus vous êtes près de l’APN plus le champ est petit. Si vous collez trop votre figurine, elle risque d’être plus grande que la profondeur du champs et donc d’être partiellement flou! (comme en 3.B.2)

4/Session Photo

Maintenant que votre atelier photo est mis en place, le plus important est de ne plus y toucher si ce n’est pas nécessaire ! Votre pied sera un atout, surtout pour faire de belle vue de vos figurines.

a) Opérez par taille de figurine ou de sujet à prendre en photo du plus petit au plus grand. (Du space marine tout seul vers l’escouade entière) Ca vous évitera de changer sans cesse de paramètre.

b) Placez toujours les figurines sur la petite croix (ou centrez les sur)

c) Faîtes défiler les figurines comme de véritables stars et surtout pensez quelles vues les mettraient à leur avantage !

d) Ne faîtes pas de photos inutiles, pour une simple figurine, quatre clichés sont suffisants ! (trop de photos tuent la photo !)

e) Pensez à bien cadrer vos photos ! Le sujet c’est la figurine, pas votre capharnaüm autour

f) Pour les escouades, faites une belle mise en scène et recherchez quelle est la meilleure position pour chaque figurine au sein du groupe sans pour autant briser la cohésion: (4.F.1 & 4.F.2)
-Classez vos figurines en plusieurs catégories, selon leur dynamisme et leur action. Par exemple mettre tous les figurines statiques au deuxième rang et mettre celles en mouvement au premier rang pour avoir l’impression d’une charge (ou inversement pour une impression de renfort). Généralement vos figurines statiques attendent l’arrivée de l’ennemi ou sont en position de tir. Les dynamiques vont à l’attaque ou en renfort.
-Pour renforcer la cohésion, faites en sorte que toute votre escouade regarde dans la même direction (vers l’APN) voir deux directions (la partie gauche regarde à gauche, la partie droite vers la droite).
-Avec votre pied, profitez en pour vous mettre en léger surplomb et non de face.
-Ne rassemblez pas les figurines qui se ressemblent ! Dispersez les !
-Evitez que celle du premier rang cachent celle du second !
Une photo étant immortellement fixe, faites en sortes de saisir votre escouade en pleine action !

4.F.1 Photo mélangeant les choses à éviter:
Prise de face, regards multidirectionnels, figurines cachées par d’autres, mélanges des dynamiques...
4.F.2 Photo essayant de donner un meilleur rendu à l’escouade.

5/ - Le traitement

Retournez voir au besoin ce qui est expliqué en I Pour les Noob en 3/-. Le traitement plus en profondeur se fera dans le tutorial infographie! (à venir)

6/ - Le résultat


Vous devriez déjà sentir une grande différence de qualité de photo !